Programme Technicien PNL


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
  • Structure de Formation

  • Les exigences pour la certification comme un technicien en PNL sont:– minimale de 85 heures de salle de cours (à  l’exclusion des pauses plus de 30 minutes)

  • minimum de 10 jours en salle de cours

  • Le candidat a satisfait les standards de compétences en tant que technicien en PNL, tel qu’évalué par l’Enseignant.

 
Processus de certification en PNL : Niveau Technicien
  • Le processus de certification de niveau technicien en PNL repose sur l’intégration des attitudes évolutives et écologiques, de la compétence et de la maîtrise des aptitudes et des habiletés en PNL ainsi que des notions, des principes et des techniques de la PNL.Le Processus de certification de niveau technicien en PNL est aussi basé sur les habiletés des participants à  obtenir des résultats dans un environnement d’apprentissage formel et informel.L’évaluation repose sur :

  •  L’habileté à  travailler dans un cadre d’objectifs, avec des états de ressources en fonction d’une calibration basée sur les perceptions sensorielles et sur la flexibilité comportementale.– L’habileté à  maintenir un rapport avec les autres participants, le personnel, les formateurs, les assistants ainsi que toute personne impliquée dans la formation. Si ce rapport est rompu, le participant a la responsabilité de le rétablir et de le maintenir par la suite.

  • L’habileté à  susciter des états et obtenir les réponses désirées à  la fois chez soi et chez les autres.

  • Le soin et l’attention apportés à  la dimension écologique dans toutes les interactions entre les participants et les autres.

  • L’évaluation débute dès la première minute de présence lors de la formation. Cette évaluation est en continue et sur une base journalière. Les aptitudes seront évaluées périodiquement et, si nécessaire, des suggestions seront présentées afin de s’améliorer.

  • La plus puissante forme de COMMUNICATION est le comportement. L’intégration des aptitudes et les concepts de la PNL dans les comportements (ce qu’on fait … comment on agit) est l’élément crucial et évident pour être certifié en tant que technicien en PNL.


  • Critères d’évaluation

     Les facteurs d’évaluation les plus importants au niveau praticiens seront la capacité à :–  travailler au sein d’un cadre résultat–  établir et maintenir des États de ressources–  Trier par d’autres–  établir et maintenir rapport–  respect le rythme d’autres personnes dans leurs modèles du monde–  faire des changements efficaces et écologiques–  Exigences de certification sont l’aboutissement suivant :–  examen des compétences intellectuelles écrites–  examen des compétences comportementales

    Les critères du technicien PNL sont basés sur :

     –  Attitude (intégration des présupposés de PNL)–  Connaissance du contenu (images, principes, techniques, des distinctions)–  Compétences comportementales (démontré l’intégration de connaissances)

    Évaluation d’attitude

     Comme un technicien PNL , vous devrez démontrer votre intégration comportementale et des présupposés fondamentaux de PNL.

    Contenu notionnel

    Un technicien en PNL doit connaître les notions de PNL suivantes à  des niveaux appropriés de cadres, principes, techniques et distinctions :

  • Les présuppositions en PNL (postulats de base)

  • Les trois piliers de la PNL (objectifs, acuité sensorielle, flexibilité)

  • Le modèle de l’état présent à  l’état désiré

  • Les conditions de formulation d’un objectif

  • La gestion d’état

  • Le rapport

  • La synchronisation et la direction

  • La calibration

  • L’acuité sensorielle

  • Le concept du 7 ± 2

  • Conscience interne / conscience externe

  • Les systèmes de représentation

    • primaire

    • dominant

    • de référence

    Les prédicats

  • Le mouvement des yeux

  • La synesthésie

  • Le chevauchement des systèmes de représentation

  • Le VAKOG

  • L’inventaire

  • L’association et la dissociation

  • Dissociation visuelle et kinesthésique

  • Le métamodèle

  • Le modèle de Milton Erikson

  • Les métaphores profondes et superficielles

  • Les inductions de base

    • La synchronisation et la direction

    • Le chevauchement

     

  • L’ancrage

    • L’ancrage de base

    • Les ancrages cumulatifs ou empilés

    • L’annulation d’ancrage

    • Les ancrages enchainés

    • Le pont vers le futur

    • Le changement d’histoire personnelle

    • Le cercle d’excellence

    • L’auto éditeur

     

  • Les stratégies

    • Le modèle TOTE

    • La structure des stratégies

    • La mise à  jour, la calibration et l’usage des stratégies

    • L’interruption de schémas de comportement

     

  • Les sous-modalités

    • Sous-modalités analogiques et digitales

    • Sous-modalités critiques et de conduite

    • Traitement des phobies

    • Le schéma SWISH

    • Le «design» d’un SWISH

    • Le changement de croyances standard (le chevauchement des sous-modalités)

     

  • Les cadres de la PNL

    • Cadre objectif

    • Cadre reformulation

    • Cadre pertinence

    • Cadre « comme si »

    • Cadre ouverture

    • Cadre de la découverte

    • Cadre de contraste

    • Cadre écologie

    • Cadre entente

     

  • Gains secondaires

  • Descriptions triples

  • Recadrage

    • Recadrage de contenu / de contexte

    • Recadrage spatial

    Incongruence simultanée et séquentielleGénérateur de nouveaux comportements

    Modélisation (notions de base)


  •  

    Compétence au niveau comportemental

    Note : Toutes les habiletés en PNL qui suivent sont requises, et ce dans le but de les démontrer avec soi et les autres.– Gestion d’états  – capacité de :

    1. accéder, obtenir et maintenir n’importe quel état approprié au contexte

    2. changer et maintenir un dialogue interne et des schémas de langage externe supportants

    3. accéder et maintenir des images internes supportantes

    4. accéder et maintenir des physiologies de ressources

    – La capacité de travailler à  l’intérieur des cadres appropriés :

    1. cadre entente

    2. cadre responsabilité / choix

    3. cadre pertinence

    4. cadre reformulation

    5. cadre de la découverte

    6. les trois piliers de la PNL

    7. cadre «comme si»

    8. présuppositions de la PNL

    9. modèle état présent / état désiré

    10. compétence inconsciente / comportementale

    – La capacité de séparer le processus du contenu (altérer la conscience pour aller en position Méta)– La capacité de modifier la conscience à  l’externe ou à  l’interne, tel que requis par la tâche à  accomplir– Démontrer la capacité d’utiliser les techniques de PNL sur soi et les autres– La  capacité  de  travailler sur  le  processus,  la forme  et le  contenu lorsque  c’est approprié– Regroupement   et  découpage  dans   des  processus internes  et  des schémas linguistiques– La capacité de s’associer et de se dissocier lorsque nécessaire– Développement de l’acuité sensorielle :

    1. flexibilité behaviorale dans tous les systèmes de représentation

    2. accéder à  la conscience partagée pour le «multi trackage»

    3. accéder à  un état de conscience externe ou interne approprié au contexte

    – La capacité d’établir et de maintenir le rapport :

    1. la capacité de se synchroniser et de diriger (VAKA »¢)

    2. la capacité de faire le reflet direct, indirect et le miroir

    1. tout le corps

    2. une parte du corps

    3. indirect

    – La capacité de calibrer les indices non verbaux :Pour soi et pour les autres– La capacité de détecter et utiliser les systèmes de représentation:

    1. Primaire

    2. Dominant

    3. Référence

    4. Synesthésies

    – La capacité de détecter et de travailler avec l’incongruence :

    1. incongruence simultanée

    2. incongruence séquentielle

    3. chez soi

    4. chez les autres

    – La capacité d’utiliser le métamodèle :Sur soi et sur les autres– La capacité à  distinguer entre un langage sensoriel spécifique et non spécifique– La capacité de définir un objectif :

    1. pour soi et pour les autres

    2. la capacité de travailler avec le modèle état présent / état désiré

    – La capacité d’ancrage :

    1. ancrage de base dans tous les systèmes de représentation (VAKAd)

    2. ancrages fondus

    3. enchaînement d’ancres

    4. pont vers le futur

    5. changement d’histoire personnelle

    6. auto édition

    7. cercle d’excellence

    – La capacité de travailler à  partir de cadres écologiques et les maintenir :

    1. capacité à  vérifier l’écologie

    – La capacité d’utiliser le modèle de Milton Erickson– La capacité de créer des métaphores profondes et superficielles– La capacité de faire des recadrages :

    1. de contenu

    2. de contexte

    – La capacité de travailler avec les stratégies :

    1. Capacité de mettre à  jour, détecter et utiliser le modèle TOTE

    2. Capacité de détecter, installer, séparer et utiliser des synesthésies

    3. Capacité de concevoir des stratégies appropriées

    4. Capacité de faire des schémas d’interruption efficaces et écologiques

    – La capacité de faire du travail avec les sous-modalités :

    1. mise à  jour de base

    2. travailler avec les sous-modalités critiques et de conduite

    3. transfert des sous-modalités

    4. changement de croyances

    5. « design » d’un SWISH sur mesure

    6. traitement de phobies

    7. SWISH concepteur

    8. travail avec la Ligne du Temps (base)

    – La capacité de générer un comportement nouveau– La capacité d’utiliser la triple description d’une expérience

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Votre panier est vide